Pardonnons nous nos sottises. C'est la première loi de la nature.

Voltaire.